AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aisleen Ò Mordha-Critias

Aller en bas 
AuteurMessage
Aisleen Ò Mordha-Critias

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 20/09/2011

MessageSujet: Aisleen Ò Mordha-Critias   Dim 25 Sep - 18:56



Nom : Ò Mordha-Critias
Prénom : Aisleen
Âge : 17

Sexe : Féminin
Situation familiale : Mariée
Race : Humaine

Signes distinctifs : Stature frêle et visage de poupée, des cheveux blonds et de grands yeux violets.
Qualités : Patiente, attentionnée, douce et tendre avec ceux qu'elle aime. Implacable avec les autres.
Défauts : Hautaine et froide avec les étrangers, égoïste et particulièrement jalouse.




Il ne faut pas se fier aux apparences


Mince et frêle, Aisleen Ò Mordha ne mesure pas plus d'1,55 mètres. Malgré sa petite stature, elle a développé une musculature fine et nerveuse qui lui permet de se mesurer à plus grand qu'elle, même si elle préférera toujours la fuite à un combat inégal. Ses longs cheveux blonds tendent à onduler, mais elle les laisse attachés le plus souvent. De grands yeux violets en amande et une petite bouche pulpeuse et rose complètent ce tableau charmant au premier abord. La moue dédaigneuse qu'elle arbore le plus souvent ne la rend cependant pas très sympathique aux yeux des inconnus. Elle s'habille généralement de violet et de noir, deux teintes qui, pense-t-elle, font ressortir ses yeux et sa blondeur. Coquette, elle affectionne les robes qui mettent en valeur sa silhouette menue encore affinée par un corset serré au point de l'empêcher presque de respirer. Son époux bien-aimé peut ainsi faire le tour de sa taille de ses deux mains.


Peu agréable à première vue, bien que ravissante, elle affiche généralement un air hautain et fier qui cache les émotions qu'elle peut ressentir. Peu expressive, elle semble froide et sans coeur mais dissimule une nature plutôt compatissante. Elle se montrera facilement moqueuse et sarcastique, en particulier avec les inconnus et les espèces autres qu'humaines, n'hésitant pas même à railler leur physique. L'ironie mordante dont elle fait preuve cache un cruel manque de confiance en elle ainsi qu'un immense et maladif besoin de plaire et d'être aimée. Un seul événement dans sa vie a affecté son comportement de manière significative : la rencontre avec le Général Sëleucos Critias, et leur mariage. Profondément amoureuse et jalouse comme une tigresse, elle protègera toujours les intérêts de sa famille avant n'importe quoi d'autre. En tant qu'épouse du représentant des Humains, elle sait quelles responsabilités lui incombent et s'y plie de son mieux pour plaire et satisfaire tout un chacun. Depuis que les Dieux l'ont rendue immortelle comme son mari, elle a vécu plus humblement, reconnaissante de ce présent. Néanmoins la perte des enfants nés de cette union l'a rendue triste et parfois amère. Plus pâle et éthérée que jamais, elle cherche à présent une solution pour soigner son coeur meurtri et apaiser la souffrance de Sëleucos.



Le passé fait de nous ce que nous sommes


Autrefois :
Aisleen Ò Mordha descendait d'une longue lignée de femmes indépendantes et fières. Les hommes n'avaient eu qu'un rôle mineur de géniteur dans l'histoire de sa famille.

Élevée par sa seule mère selon des principes stricts, elle savait faire preuve d'élégance et de bonnes manières quand elle le souhaitait. Son avide besoin de plaire lui venant de la difficulté à satisfaire sa mère. Cette femme froide et distante, qui se nommait Agrimantha Ò Mordha et que l'histoire a oublié depuis longtemps.

Aisleen étudia le maniement des armes, mais s'y montra peu habile, hormis à la fronde, son arme de prédilection avec laquelle elle faisait preuve d'une grande précision. La bande de cuir avec un léger renflement au centre pour les pierres lui servit alors à nouer ses cheveux lorsqu'elle voyageait afin de l'avoir toujours à portée de main.

C'est la mort de sa mère qui la décida à sortir de son existence de recluse. Ses seuls contacts humains jusqu'alors s'étaient limités aux marchands et aux soldats qui empruntaient les chemins contournant leur chaumière. Décidée à se faire connaître et avide de trouver un nouveau public à qui plaire puisque sa mère n'était plus, elle ferma un jour la maison et s'engagea sur les routes en suivant de près des caravanes de marchands la plupart du temps.



Un nouveau chapitre s'ouvre :
Aussitôt arrivée en ville, Aisleen se présenta au château où demeurait le représentant de la race humaine. Au premier coup d'oeil, la jeune fille seule au monde tomba éperdument amoureuse du légendaire Général dont elle avait tant entendu parler. C'est pourtant en tant qu'Intendante de la maisonnée qu'il l'engagea, ne paraissant même pas remarquer qu'elle était une femme. il venait de perdre sa dernière compagne et le coeur compatissant de la jeune Aisleen s'en trouva ému. Elle s'employa donc durant de longs mois à le seconder de son mieux, le soulageant des tâches quotidiennes et de l'organisation de la maisonnée.

Alors qu'elle croyait avoir trouvé sa place et avait renoncé à trouver l'amour, le Général semblant s'être entiché d'une ravissante prêtresse elfique, l'inattendu et l'impensable se produisirent. Enlevée au cours d'un bal organisé au château pour les ambassadeurs des diverses contrées, elle ne reprit connaissance que bien plus tard dans la nuit, seule dans une serre au fond du jardin. Quelques semaines plus tard, le doute ne lui fut plus permis sur la nature de l'agression qu'elle avait subie puisqu'elle se découvrit enceinte.

Désireuse par dessus tout d'échapper à la honte d'être fille-mère et d'épargner au Général les ragots qui ne manqueraient pas de s'abattre sur lui, elle pensa fuir tout d'abord. C'est alors qu'à sa grande surprise, le Général lui déclara sa flamme et l'épousa dans la foulée, lui donnant son nom et offrant une légitimité à la créature inconnue qui poussait dans son ventre. Tandis qu'il menait son enquête et réduisait à néant ceux qui avaient ainsi profané son innocente épouse, cette dernière peinait à trouver ses marques en tant que première dame.

Une guerre sans merci éclata alors entre les partisans du Général désireux de protéger les reliques sacrées et ceux qui voulaient s'en emparer pour les détruire et contrôler le monde. C'est au cours des manoeuvres sanglantes de leurs opposants qu'elle perdit son premier enfant, première épreuve d'une longue série qui allait durement éprouver le couple.



La mort et l'espoir d'un nouveau monde :
Transportée dans un nouveau monde avec son Général de mari, Aisleen connut l'honneur suprême de se voir offrir une jeunesse éternelle en remerciement de la droiture et de la constance dont elle avait fait preuve. Le cadeau était empoisonné toutefois car si leur union était heureuse, les enfants qui en naquirent n'étaient pas touchés par la même grâce que leurs parents et vieillissaient comme des humains.

Profondément meurtris, Aisleen et Sëleucos virent disparaître tour à tour les quatre garçons qu'ils avaient mis au monde. De fiers guerriers qui prouvèrent comme il se devait leur sens de l'honneur et leur bravoure. Fortune ou infortune, aucun d'eux ne se maria ni n'eut de descendance et c'est donc plus seuls que jamais que les deux amoureux se retrouvèrent face à un avenir éternel mais en eux demeurait une blessure ouverte, une plaie béante, celle de devoir survivre à tous les enfants qu'ils auraient.

Si leur couple survécut à cette indicible peine, le coeur d'Aisleen, lui, s'en trouva à jamais meurtri. Telle une ombre fantomatique, elle errait à présent dans leur immense demeure sans parvenir à trouver quoi que ce soit qui l'intéresse. Seul Sëleucos pouvait encore la sortir de son mutisme et de sa dépression par la douceur dont il avait toujours su faire preuve envers elle. Éthérée, distraite, et le coeur à jamais brisé, Aisleen n'était plus que l'ombre de ce qu'elle avait été. Jusqu'au jour où une information bouleversa à nouveau sa vie et tout ce en quoi elle croyait. Sans en parler à son époux, elle entama alors une longue quête de connaissance et de pouvoir afin d'offrir enfin à l'amour de sa vie ce qui comptait le plus au monde à ses yeux : un enfant qui leur survivrait.




Hors Role Play


Code :
Comment avez-vous découvert ce forum ?
Qu'en pensez-vous ?
Votre âge :
Autre :




Dernière édition par Aisleen Ò Mordha-Critias le Lun 26 Sep - 18:19, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mandalor.forumgratuit.org
Aisleen Ò Mordha-Critias

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 20/09/2011

MessageSujet: Re: Aisleen Ò Mordha-Critias   Dim 25 Sep - 19:48

Les couleurs peuvent être changées - évidemment, c'est même le plus simple à faire - et le seront en fonction du design.
Mais sinon, la mise en page, vous en dites quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mandalor.forumgratuit.org
Nina Petrova

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 15/10/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Aisleen Ò Mordha-Critias   Sam 15 Oct - 17:03

Trop carrée à mon goût :/ Mais sinon c'est un bon début Smile Je trouve !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaintho Pierce

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 19/09/2011

MessageSujet: Re: Aisleen Ò Mordha-Critias   Lun 17 Oct - 8:17

Moi j'aime bien le coté carré personnellement. Ca permet de bien séparer les différents champs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syaoran Toril

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 19/09/2011
Age : 27

MessageSujet: Re: Aisleen Ò Mordha-Critias   Lun 24 Oct - 18:34

On sera obligé de séparer l'histoire en chapitres où on peux écrire tout en un block ?

Sinon, j'aime bien la mise en page, et particulièrement la petite carte au début, bien pratique pour rapidement se remémorer les traits principaux d'un personnage.
Personnellement le côté carré ne me choque pas, je mettrais juste une police un peu plus originale Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aisleen Ò Mordha-Critias

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 20/09/2011

MessageSujet: Re: Aisleen Ò Mordha-Critias   Lun 24 Oct - 21:09

Pas obligé de faire des chapitres non, moi j'ai fait comme ça parce que c'était plus simple de m'y retrouver ^^
Pour la police, je peux chercher autre chose aussi, c'est comme les couleurs, ça peut être changé sans soucis ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mandalor.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aisleen Ò Mordha-Critias   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aisleen Ò Mordha-Critias
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Symposium :: Registre-
Sauter vers: